LA GALAXIE ARP

Inaugurée en 1965 grâce à une donation de la famille Arp, la collection d’origine comprenait six sculptures et vingt reliefs signés Arp lui-même, ainsi qu’un nombre considérable d’oeuvres d’artistes européens amis de Jean et Marguerite.
Composée de façon spontanée, elle ne suit aucun fil rouge précis. Par la suite, d’autres legs sont venus s’ajouter aux pièces d’origines pour former un noyau important qui a contribué à créer le profil actuel de l’ensemble.
La collection Arp a ainsi adopté sa physionomie, principalement axée sur l’abstractionnisme, et aujourd’hui, forte de plus de quatre-vingt-dix œuvres d’une richesse et d’une valeur inestimables, elle réunit les principaux acteurs de l’histoire de l’art européenne du XXe siècle.

Le Musée Casorella offre l’occasion de se remémorer le personnage de Jean Arp (Strasbourg 1887 – Bâle 1966) et de comprendre l’influence qu’il a exercée sur d’autres artistes.
En plus d’une importante série de sculptures, reliefs, peintures sur toile et tapisseries de Arp, sont exposées des œuvres majeures de grands auteurs de la première et de la seconde moitié du 20e siècle, incluant Joseph Albers, Willi Baumeister, Michel Berkelaers, Camille Bryen, Sonia Delaunay, Piero Dorazio, Viking Eggeling, Max Ernst, Fritz Glarner, Walter Helbig, Johannes Itten, Marcel Janco, Lajos Kassák, Paul Klee, Alberto Magnelli, Mondrian, Meret Oppenheim, Francis Picabia, Hans Richter, Arthur Segal, Sophie Täuber, Théo Van Doesburg, Victor Vasarely et Alexej von Jawlensky.

FILIPPO FRANZONI

Le Musée présente également une série de peintures de Filippo Franzoni (1857-1911), l’artiste le plus renommé de Locarno. Les œuvres de ce peintre de talent, entre réalisme et symbolisme, ont empreint le Tessin de modernité à la croisée du XIXe et du XXe siècle à travers une série de paysages mémorables, étroitement liés au territoire, allant des rives du lac Majeur au delta de la Maggia et de Monte Verità aux villages de la vallée.
L’artiste grandit entre la réalité culturelle du Milan bourgeois de la seconde moitié du XIXe siècle et la Suisse moderne du début du XXe siècle, entre tradition et innovation. Ses toiles s’inscrivent dans la lignée de la tradition des grands maîtres, tout en suivant les innovations de matériaux découlant des avancées technologiques.

LE PARC MAX BILL

Un assortiment d’œuvres de Max Bill (1908-1994) est exposé dans l’espace extérieur du musée. Ce parc de sculptures permet de contempler ses œuvres de granite, de bronze et d’acier, témoignages de ses travaux de recherche appliquée dans la stricte observance des principes mathématiques et géométriques adoptés par cet important artiste, architecte et designer suisse.